Connect with us

actualités

Cats On Trees en concert à Toulouse

Published

on

Cats On Trees en concert à Toulouse

Selon les informations de France 3 Midi Pyrénées, les toulousains de Cats On Trees ont été choisi par la ville rose, Toulouse, pour le 14 juillet 2015.

14 Juillet en musique à Toulouse

Après Bernard Lavilliers en 2009, Olivia Ruiz en 2010, puis Cali en 2011, Zebda en 2012, l’orchestre du Capitole en 2013 et, dernier en date, une soirée hommage à Claude Nougaro pour les 10 ans de sa mort en 2014, ce sera Nina Goern et Yohan Hennequin du duo Cats On Trees qui seront à l’affiche du concert gratuit 2015 préparé par la ville.
Les Cats On Trees ont choisi Vianney, Ayo et Emji pour les accompagner sur scène. C’est donc un spectacle sur mesure que vont fournir les 4 artistes présents à Toulouse. De belles surprises sont en préparation… A suivre!

Les briques roses de Toulouse n’ont qu’à bien se tenir d’ici là !

cats-on-trees-toulouse

Un évènement sur la Prairie des Filtres

Le concert gratuit ainsi que le feu d’artifice qui suivra seront sur la Prairie des Filtres, face à la Garonne.

2 Comments

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Cats On Trees – Actualités

Facebook

Cats On Trees Fans

Cats On Trees Fans le 1er site de fans consacré au groupe toulousain.

La presse en parle

Une fille, un garçon. Un piano, une batterie et une voix envoûtante. De la virtuosité et de l’énergie. Cats on Trees a trouvé l’osmose idéale, le mélange de sons et de rythmes qui parlent au corps et à l’âme. Nés en 2007, ils ont pris le temps de laisser mûrir leur projet d’album. Au fil des rencontres se sont ajoutés d’autres sons, des guitares acoustiques ou d’intenses vagues de cordes d’orchestre, arrangées par Albin de la Simone. Cats on Trees nous prennent par la main le long d’une pop brillante et légère, lyrique et emportée, toujours bien enracinée, qui donne envie d’esquisser quelques pas de danse ou de chanter à tue-tête.

Cats On Trees : des chats dans les arbres. Et s’il peut sembler un peu facile de jouer sur les mots pour faire croire au parfait alignement des planètes, les faits sont ici bel et bien réels. Des mélodies tendrement joueuses, un piano qui tantôt gambade gaiement, tantôt s’alanguit avec souplesse, une douceur au fond irrésistible : le premier album de Nina Goern et Yohan Hennequin est rempli de chansons félines, à écouter couché sous un arbre en fleurs. - Critique des Inrocks

Dernières Actus