Connect with us

actualités

Cats On Trees tourne son deuxième clip

Published

on

Dans une interview accordée à MetroNews aujourd’hui, les Cats On Trees révèlent revenir d’Afrique du Sud … pour le tournage de leur second clip !

Voici l’intégralité de l’interview :

Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris votre nomination aux Victoires de la musique? Yohan Hennequin: Nous n’osions pas en rêver ! Cet album a demandé beaucoup de travail, pas seulement à notre duo, mais également à tous les gens qui nous entourent avec bienveillance depuis nos débuts. Je pense notamment à Pierre Rougean, notre directeur artistique, ou encore à l’équipe de Tôt ou tard, notre label. Cette nomination est une belle récompense pour nous tous.

Vous serez ce soir en concurrence avec Hollysiz et La Femme dans la catégorie « album révélation ». Quels sont vos pronostics? Nous essayons de ne pas y penser. C’est déjà un honneur de se retrouver associés à ces artistes, qu’on apprécie beaucoup, tout comme Phoenix, Elephanz ou Christine and The Queens (également nommés aux Victoires de la musique, ndlr)… Nous avons surtout hâte de présenter notre travail  à tout le milieu, d’autant que nous allons avoir la chance de jouer avec un orchestre symphonique. Le trophée, c’est presque accessoire. Quoique… cela pourrait faire joli sur la cheminée ! Plus sérieusement, nous sommes déjà ravis de l’accueil qui a été réservé à notre album.

Cats On Trees - Photos Ana Bloom

Cats On Trees – Photos Ana Bloom

Entre les promos et les concerts, trouvez-vous encore le temps de retourner à Toulouse? Cela fait longtemps que nous ne nous sommes pas posés dans notre local, même si on essaie de revenir chez nous le plus souvent possible. C’est là où nous nous sommes construits et où nous pouvons nous développer sereinement. Mais il nous faut aussi profiter des opportunités qui se présentent et rester ouverts sur l’extérieur. Ces derniers mois ont été jalonnés de surprises: nous revenons par exemple d’un tournage de clip en Afrique du Sud!

Quel sera votre prochain rendez-vous avec le public toulousain? Ce sera le 25 mai, pour le week-end des curiosités du Bikini. C’est un honneur d’y être invités car nous savons que c’est un événement important pour les Toulousains. Depuis notre concert à la Dynamo en décembre dernier, notre show a évolué. Nous serons fiers de le présenter à nos proches.

Quel regard portez-vous sur la scène toulousaine actuelle? Il y a un vrai bouillonnement culturel, de belles découvertes à faire, notamment avec le Common Diamond ou encore Alone With Everybody. C’est une scène très riche, une belle vitrine pour la ville et la région. C’est pourquoi il faut soutenir ces artistes : la musique est un art compliqué, qui demande beaucoup de passion, de temps, de dévouement mais aussi de ressources.

Crédit photo header : Lezarts Enscene @EMB Sannois

31 Comments

31 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cats On Trees – Actualités

Facebook

Cats On Trees Fans

Cats On Trees Fans le 1er site de fans consacré au groupe toulousain.

La presse en parle

Une fille, un garçon. Un piano, une batterie et une voix envoûtante. De la virtuosité et de l’énergie. Cats on Trees a trouvé l’osmose idéale, le mélange de sons et de rythmes qui parlent au corps et à l’âme. Nés en 2007, ils ont pris le temps de laisser mûrir leur projet d’album. Au fil des rencontres se sont ajoutés d’autres sons, des guitares acoustiques ou d’intenses vagues de cordes d’orchestre, arrangées par Albin de la Simone. Cats on Trees nous prennent par la main le long d’une pop brillante et légère, lyrique et emportée, toujours bien enracinée, qui donne envie d’esquisser quelques pas de danse ou de chanter à tue-tête.

Cats On Trees : des chats dans les arbres. Et s’il peut sembler un peu facile de jouer sur les mots pour faire croire au parfait alignement des planètes, les faits sont ici bel et bien réels. Des mélodies tendrement joueuses, un piano qui tantôt gambade gaiement, tantôt s’alanguit avec souplesse, une douceur au fond irrésistible : le premier album de Nina Goern et Yohan Hennequin est rempli de chansons félines, à écouter couché sous un arbre en fleurs. - Critique des Inrocks

Dernières Actus