actualités

Interview avec les Cats On Trees

By  | 

Mercredi, les Cats On Trees étaient au Printemps de Bourges. Nina et Yohan sont arrivés en début d’après-midi à Bourges et ont jonglé entre répétitions, interviews et séances photos. C’est avec joie que nous avons pu les rencontrer et leur poser vos questions ! Sans plus attendre, voici les questions/réponses avec notre duo toulousain préféré :

  • Après un disque d’or, bientôt un disque de platine, deux clips à votre actif, on peut dire que 2013 a été une très belle année pour vous. 2014 commence tout aussi bien. Peut-on espérer un troisième clip ?

N&Y : Nous on l’espère et je pense que nous allons prendre des initiatives. Nous avons déjà des idées mais on veut faire quelque chose de particulier… mais pour l’instant, ça reste top secret !

  • Cats On Trees au Printemps de BourgesQuelle est l’histoire de Jimmy ? A-t-il vraiment existé ou c’est une combinaison de plusieurs personnes ?

Y : C’est vraiment une combinaison de plusieurs personnes qui existent encore.
N : Les deux, qui ont existé et qui existent toujours
Y : Oui, c’est de façon générale sur toutes les personnes dans leur manière d’être qui t’inspirent pour devenir quelqu’un de meilleur. Des fois, tu fais des rencontres qui te permettent de grandir et de changer en bien.

  • A la base, Cats On Trees était un projet électro. C’est fini l’électro ou pourra-t-on retrouver des titres électro dans le prochain album ?

N&Y : Surtout pas!
Y : On travaille sur des nouveaux titres et on va saupoudrer d’électro voir faire un peu d’électro. Après, on est très attirés par des collaborations, des remix. Nous, c’est beaucoup la danse qui nous attire en fait, je pense que l’on rêve de savoir danser(Nina acquiesce doublement) et que des gens puisse danser naturellement sur notre musique. On aimerait tendre vers ca. Avec l’électro, il y a des palettes de sons infinies, beaucoup plus qu’avec nos instruments respectifs et ca ouvre des perspectives énormes en terme d’arrangements donc on a vraiment envie de rajouter cette touche d’électro.

  • Vous êtes de plus en plus sollicités par les médias, vous êtes partout. Comment gérez-vous cette notoriété grandissante ? Cela ne vous fait pas peur, vous qui êtes réservés ?

(rires)
Y : de mieux en mieux !
N : Mieux mais l’avantage de ne pas habiter sur Paris, d’avoir une vie de famille/amicale riche à Toulouse, nous permet de garder un équilibre, un pied sur terre et de se concentrer uniquement notre travail lorsqu’on travaille et notre famille lorsqu’on est avec elle. On ne se rend pas compte de ce qu’il se passe à coté et je pense que c’est pas un mal!

  • En Bolivie, on vous a volé vos papiers d’identité, en Afrique du Sud vous avez fait une belle chute à vélo, est-ce qu’en Allemagne tout s’est bien passé ?

N : J’ai perdu mon portable ! Et ce n’est pas une première. Je pense que je vais essayer de laisser une trace dans chaque pays…(rires)

  • Avec quels artistes souhaiteriez-vous collaborer?

Y : Plein! Après, quels artistes voudraient collaborer avec nous, c’est ça la question !
N : Dans mes plus grands rêves, ça serait un duo avec Tori Amos.
Y : Quand j’étais petit, j’aurai rêvé d’accompagner Bashung et Michael Jackson.

  • Lequel de vous deux est le plus timide?

N&Y: Cela dépend des contextes ! On a un gros point en commun : on est hyper sensibles.

  • Cats On TreesLequel de vous deux est le plus drôle?

Y : Oh là, c’est pas moi !
N : Comment ça ? On rigole beaucoup avec toi !
Y : Oui mais ça dépend des contextes.
N : Peut-être que j’ai moins peur que toi de me lâcher (rires)

  • Lequel de vous deux est le plus désordonné?

N : (tout doucement) Je pense que c’est moi… tu en penses quoi Yohan ? (rires)

  • Lequel de vous deux est le plus têtu?

Y : C’est surement moi ! (Nina confirme par un sourire)

  • Et le prochain album, ca sera quoi ? une suite du premier ?

N : Oui ça sera toujours une suite car cela reste une évolution de ce que l’on a fait et de qui nous sommes. Après, nous avons plein d’idées et d’envies pour la suite et cela va être difficile de tout réaliser.
Y : On fera peut être également d’autres choses qui ne seront pas sur un album comme des collaborations. On rêve aussi de composer une musique pour un film ou de composer pour d’autres artistes éventuellement.

  • Vous jouez déjà Woo Woo en live, est-ce qu’il est possible que vous testiez d’autres nouveaux titres sur scène avant la sortie du deuxième album ?

N : Oui, on fera bientôt des tests.
Y : Et peut-être des morceaux inédits mais qui ne seront jamais sur un album !

  • Vous chantez en français, en allemand et en anglais. C’est quoi la prochaine étape ?

N : On mettra un peu plus de morceaux en français sur le prochain album…
Y : un peu plus … un peu plus que rien (ndlr : leur premier album Cats On Trees ne contient que des chansons en anglais)

Nous remercions énormément Nina et Yohan pour avoir répondu à nos questions.

On vous rappelle que leur album éponyme est disponible partout mais surtout ici et pour les voir en concert, c’est par ici.

23 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *